Skip to main content
Rapport 2017 d’Aviva sur la fraude : Le vrai coût des coups montés

Rapport 2017 d’Aviva sur la fraude : Le vrai coût des coups montés

La fraude à l’assurance automobile coûte environ 2 G$ par année aux Canadiens

TORONTO, le 23 november 2017
 – Selon le nouveau rapport d’Aviva, les Canadiens d’un océan à l’autre sont profondément préoccupés par les sommes d’argent extorquées du système d’assurance automobile. Ils veulent lutter contre la fraude afin de faire baisser les primes d’assurance des conducteurs honnêtes.

Aviva a publié aujourd’hui son Rapport 2017 d’Aviva sur la fraude à l’assurance automobile – Le vrai coût des coups montés. Il s’agit du premier d’une série de rapports annuels sur la fraude à l’assurance, un fléau qui touche l’ensemble de la population canadienne. Alors que la fraude touche l’assurance des particuliers (automobile et habitation) et l’assurance des entreprises, ce premier rapport traite de la fraude à l’assurance automobile. La fraude est un délit qui fait des victimes.

Les consommateurs honnêtes paient de leurs poches une somme estimée à deux milliards de dollars par année en frais additionnels à cause des fraudes criminelles perpétrées à l’égard du système d’assurance automobile, a déclaré Greg Somerville, président et chef de la direction d’Aviva Canada. Il est grand temps de répliquer. Les résultats de ce rapport démontrent que les Canadiens appuient nos efforts.
 
Aviva Canada combat la fraude au nom de tous les conducteurs honnêtes qui paient des primes plus élevées pour couvrir le coût des activités frauduleuses d’une minorité d’individus qui arnaquent le système. Nous avons demandé aux Canadiens ce qu’ils pensaient de la fraude à l’assurance automobile, et leur réponse à notre sondage national est sans équivoque.
 

Faits saillants du Rapport 2017 d’Aviva sur la fraude à l’assurance

  • 81 % des Canadiens estiment que la hausse des primes d’assurance est causée par les demandes d’indemnisation frauduleuses (réparations automobiles, vols de voiture, dommages corporels).
  • 67 % croient que la répression de la fraude à l’assurance entraînerait une réduction de leur prime d’assurance automobile.
  • 77 % appuient les gouvernements provinciaux et les forces de l’ordre qui consacreraient davantage de temps et de ressources pour mettre en accusation et poursuivre les Canadiens ayant présenté des demandes d’indemnisation d’assurance frauduleuses
  • 50 % des Canadiens croient qu’il y a trop de publicités encourageant le recours à des avocats spécialisés en préjudices corporels; par ailleurs, 60 % estiment que ce type d’avocats est nécessaire dans un « petit nombre de cas ».

 

Comment lutter contre la fraude

Dans ce rapport, Aviva décrit les lacunes du système actuel et conclut que personne ne peut régler ce problème seul. Tout le monde a un rôle à jouer.

  • Les assureurs doivent adopter une politique de tolérance zéro à l’égard de la fraude afin de protéger les assurés honnêtes
  • Les consommateurs peuvent éviter de devenir des victimes de fraude en reconnaissant et en signalant toute activité suspecte. Le rapport contient des conseils précis en ce sens pour les consommateurs.
  • Les gouvernements provinciaux doivent participer activement à la lutte contre la fraude. Les organismes de réglementation provinciaux devraient avoir pour mandat de collaborer étroitement avec les assureurs pour combattre la fraude. Il faut consacrer davantage de ressources à la tenue d’enquêtes et à la mise en accusation. Il faut renverser la tendance à imposer aux fraudeurs des sanctions légères.

 

Les Canadiens sont d’accord

Le Rapport 2017 d’Aviva sur la fraude à l’assurance montre clairement que les Canadiens croient que la fraude est un problème important qui va en s’aggravant, et qu’il faut en faire davantage pour la combattre », de déclarer Ben Kosic, président et chef de la direction de CANATICS.

 

Depuis de nombreuses années, Aviva fait la promotion de mesures visant à éradiquer la fraude à l’assurance, a conclu M. Somerville. Les consommateurs sont convaincus que le système ne protège pas leurs intérêts supérieurs. Et je suis d’accord avec eux. Leurs primes d’assurance seront moins élevées si nous combattons la fraude. Attaquons-nous ensemble à ce problème.
 

 

Notes à l’attention des rédacteurs en chef

  • Le Rapport 2017 d’Aviva sur la fraude à l’assurance est produit uniquement en format électronique. Il est accessible en cliquant ici.
  • Remarque: le rapport est actuellement accessible en anglais seulement. La version française sera mise en ligne le 4 décembre 2017.
  • Le sondage utilisé pour la préparation du rapport a été réalisé en ligne par la firme Pollara Strategic Insights auprès de 1502 citoyens des dix provinces canadiennes en octobre 2017; sa marge d’erreur est de ± 2,5 points de pourcentage, 19 fois sur 20.

 

À propos d’Aviva Canada

Aviva Canada Inc. est l’un des plus importants groupes d’assurance de dommages au Canada et une filiale en propriété exclusive d’Aviva plc au Royaume-Uni. La compagnie offre des produits d’assurance aux entreprises pour protéger leurs actifs ainsi qu’aux particuliers pour protéger leur résidence, leur automobile, leurs loisirs et leur mode de vie. Aviva Canada et ses 4000 employés ont à cœur de construire un avenir durable pour le bien-être de près de trois millions d’assurés et des diverses collectivités.

Aviva Canada, c’est aussi le Fonds communautaire Aviva, la plus ancienne compétition de financement en ligne de projets communautaires au Canada. Depuis son lancement en 2009, le Fonds a versé 7,5 millions de dollars à plus de 250 groupes communautaires et organisations caritatives des quatre coins du pays. Aviva Canada – 300 ans de bon sens et de solutions d’assurance innovantes pour tous les Canadiens.

Pour en savoir plus, consulter avivacanada.com, le blogue ou les pages Twitter, Facebook et LinkedIn de la compagnie.

Communication avec les médias :

Bill Walker
Tél. cell. : 416 624-3936
Courriel : bill@midtownpr.com